Mise à jour du 4 avril: Le coronavirus COVID-19

Nos amis à 4 pattes ne sont pas contagieux pour l'homme. Le coronavirus ne se transmet pas entre eux et nous.

mars
17

Mise à jour du 11/04/20

Des élèves (11/18) de l'école vétérinaire d'Alfort ont été atteints par le coronavirus COVID-19. Ils vivaient avec des chiens (12) ou des chats (9) en milieux restreint (cité U de 12 a 17m²). Aucun des animaux n'a été diagnostiqué porteur du génôme viral (écouvillonnages nasaux et rectaux quotidiens sur une semaine) et aucun n’a développé d’anticorps.

Vous pouvez lire l'article original biorxiv et l'article qui m'y a mené sur facebook

Mise à jour du 30/03/20

Cette mise à jour est une intervention d'Alyse Brisson qui a obtenu un peu plus de renseignement sur le cas du chat belge infecté par le coronavirus. Elle cite le communiqué du Pr Etienne Thiry, professeur en virologie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège et Président du Comité Scientifique institué auprès de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA).

Je laisse le texte de Mme Brisson en entier pour ne pas dénaturer ses propos.

Dernières nouvelles :

La presse a fait beaucoup de bruit vendredi au sujet de ce chat belge positif au Covid19 ... Nous apprenons aujourd’hui le contexte de ces résultats :

- Ce chat n'a vu aucun veterinaire ! Les symptômes décrits sont ceux relatés par sa propriétaire (confinée chez elle car souffrant du Covid19). Il n’a pas été vu en consultation pour cause de confinement. Sur base de ses fires, son médecin traitant a contacté la Faculté de Médecine Veterinaire de l’ULg.

- Ses matières fécales et ses vomissements ont été prélevés par sa propriétaire (positive elle-même): dans un environnement saturé de particules virales donc...

- Il n’y a pas eu de sérologie sur ce chat jusqu’à présent.

- On ne sait donc pas, à l’heure actuelle, si ce chat a réellement été malade ou même porteur du Covid19. Ni si ses symptômes étaient liés. Peut-être... ou pas... attendons de savoir...

Merci de diffuser massivement cette information pour faire comprendre à tous la nécessité de ne communiquer que des informations qui tiennent la route, et ce y compris -et surtout- la presse et les autorités !

La période est suffisamment difficile que pour y ajouter des rumeurs anxiogènes et autres « on-dit»...

Communiqué du Pr Etienne Thiry, professeur en virologie à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Liège et Président du Comité Scientifique institué auprès de l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) :

« La propriétaire, qui était malade, confinée et en quarantaine, s’est inquiétée auprès de son médecin que son chat présente, une semaine après son retour, des signes cliniques, avec de l’anorexie, de la diarrhée, des vomissements, de la toux et une respiration superficielle. Son médecin traitant, dans une démarche One Health, a contacté la faculté de médecine vétérinaire de Liège, qui a demandé à la propriétaire de réaliser elle-même des prélèvements dans les fèces et les vomissements, où le Sars-CoV-2 a été identifié. Ce chat n’a pas eu d’examen clinique (pour limiter les risques dans la situation de confinement). Nous n’avons actuellement aucune preuve que les symptômes de ce chat soient en lien avec le SARS-CoV-2. Le virus a été identifié par séquençage génomique à haut débit. La sérologie permettra ultérieurement de confirmer l’infection du chat. » Point Vétérinaire (27/03/2020)


On peut donc supposer qu'à l'heure actuelle le chat n'est pas vecteur du coronavirus covid-19 et qu'il n'y a pas lieu de s'inquièter. 

Mise à jour du 27/03/20 (rendue obsolète suite à la mise à jour du 30 mars 2020)

Lors du comuniqué de presse du SPF santé de ce jour, il a été dit qu'un cas de transmission du virus de l'homme VERS le chat avait été détecté. Il s'agit d'un cas unique.

Le SPF santé insiste sur le fait que cette transmission ne se fait QUE dans le sans homme vers animal ET PAS DANS L'AUTRE SENS

Il insiste également sur le fait que cette transmission est exceptionnelle. 

J'en profite pour vous rappeler les rêgles principales pour empêcher le virus de se transmettre:

  • lavez vous les mains au savon pendant 1 minute en n'oubliant pas le dos des mains, la pointe des doigts et entre les doigts. 
  • toussez / éternuez dans votre coude
  • ne vous embrassez plus, ne donnez pas la main
  • gardez vos distances: 1,5m au moins entre deux personnes.
  • restez chez vous autant que possible.
  • Quand vous rentrez, retirez vos chaussures et lavez au savon la zone ou vous avez marché avec elles

Pour protéger vos animaux, je vous suggère de laver toutes les surfaces dures avec un détergent et, si possible, de les désinfecter avec de l'umonium.

Pendant une semaine, faites le tous les deux jours pour faire baisser la charge virale puis faites le au moins une fois par semaine.

 

Billet d'origine

Aujourd'hui, nous rédigeons un billet très bref: La pandémie qui touche l'être humain, le covid-19, ne se transmet pas entre nos compagnons et nous. Il est donc absolument inutile d'abandonner nos compagnons. Au contraire: en cette période de confinement, la présence de votre chien ou de votre chat est un support moral non négligeable et bienvenu. Pour vous, comme pour les autres membres de votre famille. 

L'article de Sciences et Avenir explique pourquoi ce mode de transmission est improbable.

 

Vous vous absentez ?

Que ce soit pour le plaisir ou pour le travail, ...
Lire la suite

Vous cherchez un chaton ?

Nous avons régulièrement des chatons. Sur cette pag...
Lire la suite

L'arbre à chat

Choisir un arbre à chat tient parfois du casse-tête face à la multitude de modèles sur le marché, voici quelques co...
Lire la suite

Nous contacter

La chatterie se situe à Waremme, en province de Liège. Nos chats vivent principalement dans le salon. La chatterie est donc égalemen...
Lire la suite

La toxoplasmose

Dans votre couple, Madame est enceinte. Peut-elle ...
Lire la suite

Portée avril 2021 - S3 - Sibérien

Voici la première naissance pour notre sibérienne blanche : deux chatonnes...
Lire la suite